L’action se niche partout. Une fois débusquée, elle fait feu de tout bois. Lire, écrire, marcher, rêver : même fracas !

Soulcem, Ariège, neige
Soulcem, bout du monde, Ariège.

« Écrire n’est pas tout à fait un choix : c’est un aveu d’impuissance. On écrit parce qu’on ne sait par quel autre biais attraper le réel. […] ne pas écrire met à vif toutes les failles, alors on écrit. »

« Nous sommes les enfants des romans que nous avons aimés, ils se déposent au creux de nos peines, de nos manques, ils contiennent tout ce qui se dérobe à nous, qui passe sans qu’on ait pu le comprendre, nous sommes faits d’histoires qui ne nous appartiennent pas, elles nous irriguent et nous hantent […] »

Lola Lafon, Quand tu écouteras cette chanson, Stock.

 

« désormais, j’vais désarmer les regrets
J’vais profiter des cimes sans m’épancher sur les creux »

Ben Mazué, « L’envie », dans Paradis. 

 

« Bientôt nous porterons le manteau retourné de l’enfance
Comme nous ralentirons, les jours fileront
Bientôt nous porterons le manteau retourné de l’enfance
Le corps a pris tellement d’avance, il a filé si loin devant
On a encore des jeux d’enfants que certains déjà font silence
Le miroir douche l’espérance mais l’envie de vivre est butée
Elle nique la marée descente puisque elle-même ne fait que monter »

Dominique A, «  Le manteau retourné de l’enfance », dans Le Monde réel.

 

« la définition du bonheur est d’avoir un os à ronger »

« Le mouvement résout tout. »

Sylvain Tesson, Blanc, Gallimard.


« ne jamais abandonner cette tristesse ardente nommée désir »
« tout l’honneur va au coureur qui chercherait encore la gloire au cœur de l’échec. »

Patti Smith, Babel, Christian Bourgois.

 

« nous sommes tous des sauvages
nous méritons tous une cure de poèmes »

José Acquelin, Nous Sommes tous des sauvages, Mémoire d’encrier.

 

« Je prends congé, je rentre
chez moi, dans mes rêves, »

Pablo Neruda, extrait de Chant général.

Abonnement au blog

Un petit mail par semaine pour vous tenir au courant des nouveaux articles. Et c'est tout !

Laisser un commentaire